Développer l’animation de la vie sociale

Historiquement, la Caf des Ardennes accompagne de façon particulièrement soutenue les Centres sociaux et Espaces de vie sociale (EVS) du département des Ardennes. C’est notamment la Caf qui donne l’agrément Centre social après examen du projet social.

Leur action se fonde sur une démarche globale et sur une dynamique de mobilisation des habitants pour apporter des réponses aux besoins des familles et aussi pour favoriser le lien social d’un territoire.

L’animation de la vie sociale

Le département des Ardennes compte 15 centres sociaux et 5 EVS, inégalement répartis dans le département.
Si les territoires de la grande agglomération de Charleville Mézières – Sedan et de la vallée de la Meuse sont couverts de façon plutôt satisfaisante, le sud du département ne bénéficie que partiellement de ces équipements de proximité.
Depuis 2020, des travaux de réflexion sont engagés sur la ville de Rethel en vue de la création d’un centre social pour lequel des locaux ont déjà été identifiés. Un Espace de vie sociale a vu le jour en 2022 adossé au centre social du FJEP de Vouziers.

Enfin, il convient de noter la fermeture du centre social Orzy Animation de Revin en février 2022

“Zoom sur”

En 2022, la Caf des Ardennes a versé plus de 2,2 millions d’euros aux centres sociaux et espaces de vie sociale. Au-delà des prestations de service nationales, elle mobilise ses fonds propres pour accompagner les structures présentes sur le territoire. La Caf est le premier financeur des centres sociaux ardennais.

La Caisse d’allocations familiales des Ardennes et la Fédération départementale des centres sociaux se sont engagées, depuis 2015, dans la démarche de Senacs (Système d’Echanges National des Centres Sociaux). 

 Cet outil d’observation, à l’échelle du territoire national, contribue à rendre visible et à valoriser les actions et projets des centres sociaux et des espaces de vie sociale, auprès des partenaires institutionnels, associatifs, des élus et des habitants.  

 La première plaquette départementale a vu le jour en 2020.  La démarche s’est poursuivie en 2022.

Fonds de Prévention de la Radicalisation

Depuis 2017, la Caf finance des actions de prévention primaires qui ont pour objectif de :

– promouvoir les Valeurs de la République et la laïcité, et lutter contre le repli communautaire dans les territoires confrontés à ce problème ;

– prévenir les phénomènes de radicalisation, ou accompagner les familles et les jeunes touchés par ce phénomène. 

Elles peuvent s’inscrire dans l’un de ces 5 domaines d’intervention : le soutien à la parentalité, la pédagogie du contre discours et le développement de l’esprit critique, la promotion des Valeurs de la République, le renforcement du vivre ensemble et l’éducation numérique.

 

En 2021 et 2022, 9 partenaires ont bénéficié d’une subvention pour un montant total de plus de 56 000€ chaque année. En 2020, cinq partenaires avaient bénéficié d’une subvention pour un montant total de 24 500€.

Aide aux vacances Familiales (AVF)

La Caf des Ardennes utilise le service commun VACAF pour proposer une offre de vacances familiales diversifiée. L’AVF est une aide en tiers payant versée directement aux prestataires ce qui permet ainsi de réduire le cout du séjour pour les familles éligibles. Dans le cadre de ses aides aux vacances, la Caf des Ardennes veille, en lien étroit avec VACAF, au respect de la charte de la laïcité.

Pour la troisième année consécutive, la crise sanitaire a eu un impact sur la possibilité des familles de partir en vacances.

En 2022, un peu plus de 73% du budget alloué a été utilisé. 546 familles (274 familles en 2021) ont ainsi pu bénéficier du dispositif AVF soit 1254 enfants (648 enfants en 2021). Ces éléments correspondent au niveau atteint avant la crise sanitaire puisqu’en 2019, il s’agissait de 517 familles soit 1 159 enfants.

A noter que l’aide au transport pour les séjours de juillet et août a été versée à 456 familles pour un montant de 76 600€ en 2022. L’opération sera renouvelée en 2023.

Aide aux Vacances Sociales (AVS)

L’Aide aux Vacances Sociales est un dispositif en tiers payant qui s’adresse aux familles allocataires.

Elle a pour objectif de favoriser le départ en vacances de familles ayant besoin d’un accompagnement social à la préparation du séjour.

Elle peut concerner des séjours familles, individuels ou par petits groupes.

L’impact de la crise sanitaire s’est largement fait ressentir depuis 2021 sur ce secteur en particulier puisqu’il n’y a eu aucun départ de familles en 2021 et seulement un séjour de trois enfants en 2022. En 2020, dans les Ardennes, 5 familles soit 16 enfants avaient pu bénéficier d’un départ en vacances via cet outil. En 2019, il s’agissait de 19 familles soit 44 enfants.

Aide aux vacances enfants et séjours courts

En 2020, la Caf des Ardennes a adhéré aux dispositifs Vacaf AVEL (Aide aux Vacances Enfants Locale) et AALS (Aide aux Loisirs de Séjours), dispositifs remplaçants les Bons Vacances avec Hébergement gérés jusqu’alors par la Caf.

68 jeunes et enfants sont partis en vacances, pour des séjours allant de 6 à 21 jours (soit 12,3 jours en moyenne). 76 étaient partis en 2020.

72 jeunes et enfants sont partis en séjours courts, ou séjours accessoires à un ALSH, pour des séjours allant de 2 à 5 nuits en 2021. Ils étaient 20 en 2020.

Les dispositifs AVEL et AALS ont fusionné en 2022 pour créer l’aide aux vacances enfants (AVE). En 2022, ce sont 143 enfants qui ont pu bénéficier d’un séjour d’une durée comprise entre 2 et 21 jours.

Retour en haut